Accueil Expat Le numéro un chinois sur les réseaux sociaux, la fin d’un mystère