Accueil Internet A Pékin, du rififi dans les quartiers d’artistes